Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 11:45

Aujourd'hui on va vous présenter la mosaïque d'Orphée se trouvant à Laon à la Maison des Associations. Cette mosaïque provient d'une villa gallo-romaine retrouvée à Blanchy les Fismes en 1858, elle a été restaurée par le mosaïste Chrétin.

 

 

 

 

L'oeuvre daterait du 4ème siècle après Jésus Christ. Les attitudes figées, les lignes noires fortement marquée et la superposition maladroite sont des caractéristiques de l'art du Bas Empire. Cette mosaïque faisait partie d'un ensemble important qui ornait le sol d'une construction Gallo-Romaine. Il s'agit d'une mosaïque en pierre et de pièces de verre teintées.

D'importantes restauration eurent lieu vers 1861 : le groupe constitué par le sanglier, la panthère et l'ours n'est pas à sa place originelle. Une grande partie de la mosaïque a été détruite tout au long du temps. La frise extérieure, elle, n'est pas authentique.

Cette mosaïque se compose d'éléments en rapport avec la nature : animaux, arbres, etc... On remarquera qu'Orphée est placé au milieu de tous les animaux, assis près de sa lyre, placé entre deux arbustes. Tous les animaux sont rivés vers lui, comme envoutés par son chant et sa musique. On remarque donc la puissance du talent du personnage, qui, a priori, aurait amené tous les animaux sauvages à se rassembler autour de lui. Les proportions ne sont pas respectées, car, par exemple, l'éléphant est bien plus petit que le félin, ce qui ne respecte pas la réalité. 

On remarquera aussi la finesse des détails et des traits d'Orphée et des animaux sauvages, ce qui en fait une oeuvre exceptionnele au vu de l'époque à laquelle cette mosaïque est datée.

Pour finir, cette mosaïque est d'une extrême finesse et a été exécutée avec brio par son créateur.

 

 

 

Pauline & Eléa :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le mythe d'Orphée - dans ORPHEE DANS LES BEAUX-ARTS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le mythe d'Orphée
  • Le mythe d'Orphée
  • : Découvrez la tragique histoire d'Orphée à travers le travail commun d'élèves latinistes de 3e du collège Les Frères Le Nain, et de 2nde du lycée Paul Claudel. Premier des poètes d'après la mythologie gréco-latine, Orphée n'a cessé d'inspirer écrivains, peintres, compositeurs ou encore réalisateurs...
  • Contact

Citation latine

Talia dicentem nervosque ad verba moventem exsangues flebant animae; nec Tantalus undam captavit refugam, stupuitque Ixionis orbis, nec carpsere jecur volucres urnisque vacarunt Belides, inque tuo sedisti, Sisyphe, saxo. Tunc primum lacrimis victarum carmine fama est Eumenidum maduisse genas.

 

Les âmes privées de vie pleuraient celui qui disait de telles choses en faisant vibrer les cordes au rythme de sa voix. Et Tantale n'a plus cherché à saisir l'eau qui s'enfuyait, la roue d'Ixion se stoppa, et les oiseaux cessèrent de lacérer le foie

 

Ovide

 

 

Recherche

Liens