Vendredi 20 avril 5 20 /04 /Avr 13:25

Nous allons vous présenter Orphée dans les arts, car ce personnage a beaucoup influencé les artistes d'hier à aujourd'hui.

  Notamment la mosaïque se trouvant à la maison des associations de Laon ainsi que le tableau " Les lamentations d'Orphée " d'Alexandre Séon et beaucoup d'autres encore. 

 

 

   Le tableau d'Alexandre Séon est exposé au musée d'Orsay. Il a été peint en 1896. On y voit un paysage de désolation dans des couleurs ternes et sombres, Orphée est allongé sur une plage, tenant sa lyre dans ses bras et pleurant certainement la mort d'Eurydice.  Alors que le décor, où domine une tonalité rosée, est traité en aplats de couleur, le corps étendu du héros est le seul élément de la composition rendu avec modelé, particulièrement dans la draperie bleue aux nombreux plis qui couvre les jambes d'Orphée. Le jeu d'ombres est réduit, les volumes sont aplatis, le personnage à demi nu est figé dans un décor de de mer et de roches ; le ciel d'ivoire, à l'image de la pierre nue omniprésente, contribue à créer une atmosphère froide malgré le charme du personnage. 

    Le peintre Alexandre Séon, français est né en 1855 et mort en 1917. Il fut l'lélève et l'assistant de Pierre Puvis de Chavannes pendant dix ans, ce qui fut décisif pour son style de peinture, car il en fut inspiré. Il appartient au mouvement néo-impressionniste. Alexandre Séon a peint toute une série d'oeuvres sur le thème de la mythologie et notamment d'Orphée.

  
Pauline et Eléa.  3°2&4
Par le-mythe-d-orphee - Publié dans : ORPHEE DANS LES BEAUX-ARTS
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le mythe d'Orphée
  • Le mythe d'Orphée
  • : Découvrez la tragique histoire d'Orphée à travers le travail commun d'élèves latinistes de 3e du collège Les Frères Le Nain, et de 2nde du lycée Paul Claudel. Premier des poètes d'après la mythologie gréco-latine, Orphée n'a cessé d'inspirer écrivains, peintres, compositeurs ou encore réalisateurs...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Citation latine

Talia dicentem nervosque ad verba moventem exsangues flebant animae; nec Tantalus undam captavit refugam, stupuitque Ixionis orbis, nec carpsere jecur volucres urnisque vacarunt Belides, inque tuo sedisti, Sisyphe, saxo. Tunc primum lacrimis victarum carmine fama est Eumenidum maduisse genas.

 

Les âmes privées de vie pleuraient celui qui disait de telles choses en faisant vibrer les cordes au rythme de sa voix. Et Tantale n'a plus cherché à saisir l'eau qui s'enfuyait, la roue d'Ixion se stoppa, et les oiseaux cessèrent de lacérer le foie

 

Ovide

 

 

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus